Sécurité : êtes-vous prêt pour l’arrivée de la 5G ?

Par Florent Embarek, Regional Sales Director - Southern & Eastern Europe, BlackBerry

Après des années de battage médiatique, les appareils 5G arrivent enfin sur le marché et les réseaux compatibles se déploient rapidement. Mais que signifie l’arrivée de la 5G pour le futur des appareils connectés et les services responsables de la sécurité ? Il s’avère que les répercussions sont nombreuses.

Chaque décennie, l’infrastructure des réseaux sans fil fait l’objet d’une refonte promettant une plus grande rapidité et une meilleure résilience. La 5G constitue probablement la plus importante mise à niveau des réseaux mobiles depuis la première génération de réseaux sans fil (qui n’incluaient même pas la messagerie). Avec les réseaux 5G, les utilisateurs bénéficieront de moins de latence, de téléchargements plus rapides, et de meilleurs débits. Les derniers tests de ce nouveau réseau ont démontré des niveaux de débits jusqu’à 20 fois plus importants qu’auparavant, dépassant ainsi le maximum actuellement enregistré de 300 mégabits par seconde (Mbit/s) de la norme LTE. Ils ont atteint jusqu’à 10 gigabits par seconde (Gbit/s) dans des conditions idéales. L’autre avantage notable réside également dans la capacité de connecter davantage d’appareils sur un même réseau.

Un nouveau réseau qui change tout

Au-delà des vitesses et du débit des réseaux, de nouvelles opportunités en matière de connectivité s’offrent aux utilisateurs. Les réseaux 5G augmentent la capacité de prise en charge de milliards de dispositifs connectés (IoT), capteurs et autres systèmes intelligents supplémentaires utilisés dans les voitures connectées, en télémédecine ou au sein des villes intelligentes. Un récent rapport d’Ericsson Mobility prévoit d’ailleurs que la 5G couvrira environ 60 % de la population mondiale en 2026.

La 5G sera non seulement la pierre angulaire des communications en France, mais elle permettra également le développement des SDN (software-defined networking) et de l’Edge computing. Ainsi, ces réseaux pourront être régulés en fonction des besoins des utilisateurs, grâce aux cellules (small cells) et aux macro-cellules qui fourniront des répétitions de signal dans les zones urbaines fortement peuplées. De plus, la grande différence en matière de sécurité des réseaux sans fil, réside dans la transition de la distribution des SDN. Autrement dit, l’intelligence du réseau n’est plus centralisée, mais est décentralisée à la périphérie des réseaux. Il faut toutefois garder à l’esprit un aspect important : la transformation des entreprises, due à la 5G, ne se fera qu’en fonction des éléments connectés à ce réseau.

Une nouvelle ère pour la connectivité et la sécurité des IoT

Ce nouveau réseau va gérer un flux de données particulièrement dense généré par les utilisateurs, les applications et les milliards d’appareils connectés aux antennes disséminées aux quatre coins des zones urbaines. Le développement des IoT est une aubaine pour les hackers qui voudront infiltrer ces systèmes grâce à ces dispositifs s’ils ne sont pas ou mal protégés. Pourtant, l’adoption des IoT continue de croître et ce malgré ces risques. Mordor Intelligence a estimé que ce marché devrait atteindre plus de 1,3 milliard de dollars d’ici 2026. Les entreprises qui adopteront ces nouveaux dispositifs connectés devront alors couvrir cette nouvelle surface d’attaque et s’adapter en conséquence.

En effet, si la sécurité des entreprises ne s’adapte pas à l’arrivée de la 5G, elles auront du mal à couvrir et à protéger l’ensemble des appareils connectés au réseau, creusant ainsi davantage un fossé : il y aura désormais beaucoup plus d’appareils à gérer, beaucoup plus de trafic sur leurs réseaux et beaucoup plus de données à protéger et gérer.

Assurer la sécurité des réseaux 5G, des appareils connectés et des données

Si la 5G engendre un nouveau défi sécuritaire pour les entreprises, les services IT doivent prendre des mesures spécifiques pour que leurs réseaux soient à la hauteur. Dans un premier temps, une attention toute particulière doit être portée à la qualité des appareils installés sur le réseau. Une évaluation minutieuse de tous les fournisseurs de endpoints (appareils connectés et capteurs IoT inclus) doit être réalisée et prendre en compte les pratiques de conception, de construction et de déploiement sécurisées. L’objectif est de garantir que ces terminaux soient sécurisés et qu’ils peuvent être gérés efficacement une fois déployés. Il est vital d’avoir des processus de mise à jour simples pour les softwares et les firmwares, car les appareils et les applications présents sur le réseau doivent être surveillés en permanence pour détecter d’éventuelles anomalies. Enfin, il faut trouver des moyens pour sécuriser les données sur les appareils et leurs parcours lors de l’acheminement.

Fournir des terminaux sécurisés aux collaborateurs est un point à ne pas négliger. Aujourd’hui, le smartphone est l’un des outils de travail les plus utilisés par les salariés en télétravail depuis le début de la pandémie. Les collaborateurs et les dirigeants ont besoin de savoir qu’ils sont protégés, quel que soit le réseau sur lequel ils se trouvent (5G ou non). La sécurisation des applications mobiles, des conversations téléphoniques et des données sur les principaux OS peut être assurée grâce des solutions dédiées. De plus, au regard de la demande grandissante que va entraîner la 5G, l’espace de travail peut être davantage sécurisé à l’aide d’un système de cryptage capable de distinguer les données professionnelles des données personnelles. Il s’agit alors d’éviter les fuites de données et d’utiliser les équipements adaptés pour travailler n’importe où en toute sécurité.

Agir dès aujourd’hui avec une stratégie globale

Finalement, pour réussir à relever les défis qu’impose l’arrivée et l’adoption de la 5G, il est nécessaire d’avoir une vision globale sur l’ensemble des terminaux de l’entreprise. Avec l’explosion de l’achat et du déploiement des appareils 5G, il est facile d’oublier les autres terminaux déjà présents sur le réseau. Pourtant, stratégiquement, la sécurisation des IoT doit être considérée comme une extension du programme unifié de surveillance et de sécurité destiné aux terminaux IoT déjà en activité. Moins il y a d’unités de contrôle, mieux c’est.

À mesure que les entreprises déploient davantage d’appareils sur leurs réseaux 5G et que les applications et les données transitent par ces réseaux, la probabilité que ces appareils soient attaqués augmente. Trop d’attaques aboutiront si les bonnes mesures ne sont pas mises en place pour surveiller, gérer et sécuriser ces appareils.

Le défi de la 5G et de la sécurité des appareils connectés ne cessera de croître pour l’ensemble des entreprises. Il faut agir dès maintenant. Les entreprises doivent veiller à la cybersécurité au quotidien, surtout lorsque des nouvelles technologies puissantes, telle que la 5G, passent de la théorie à la pratique. En matière de cybersécurité, il est donc essentiel d’adopter une stratégie axée sur la prévention pour que celle-ci soit réellement efficace, quel que soit le type de dispositif utilisé.

Share: