Siemens optimise l’efficacité énergétique dans les data centers grâce à la solution intelligente White Space Cooling Optimization (WSCO)*

Les data centers sont des infrastructures exigeantes qui requièrent une fiabilité continue. Le bon fonctionnement des installations dépend en grande partie de la gestion des conditions environnementales, pour éviter tout risque de surchauffe provoqué par la chaleur dégagée par les serveurs informatiques. Fort de son expertise reconnue depuis près de 170 ans en France, Siemens division Smart Infrastructure** propose aujourd’hui la solution WSCO, un module qui répond aux exigences des datacenters en utilisant l’intelligence artificielle.

1.jpg

Optimiser la gestion de la température pour une efficacité énergétique accrue

Le refroidissement des installations d’un data center représente entre 25 et 50 % de sa  consommation d’énergie. Avec la solution WSCO, la température des salles serveurs est  mesurée en temps réel et en continu grâce à des capteurs positionnés directement dans  les salles, et les informations liées au fonctionnement des systèmes de refroidissement  sont recueillies par des modules de contrôle. L’importante base de données alors  constituée permet de déterminer avec exactitude l’influence des flux d’air de ces  systèmes sur le refroidissement des espaces, et de prédire comment les optimiser pour  adapter en permanence leur puissance. En régulant automatiquement le fonctionnement  des systèmes de refroidissement, il est possible de maintenir la température idéale dans  les salles, sans surconsommation d’énergie. Leur efficacité énergétique s’en trouve alors fortement accrue.

 

Améliorer la fiabilité des systèmes de refroidissement

Le défi majeur des data centers est de garantir 100 % de disponibilité des équipements, sans interruption. En optimisant les conditions environnementales des équipements, les  risques de temps d’arrêt sont considérablement réduits. Par ailleurs, la solution WSCO utilise l’intelligence artificielle pour réagir automatiquement aux événements survenant au sein des installations, et ce dans un délai d’une minute  suivant leur détection. Il est ainsi possible de résoudre très rapidement un problème de  température ou encore une panne sur une unité de refroidissement. Minimiser ainsi les risques de dysfonctionnement génère d’importantes économies financières, opérationnelles, mais également énergétiques. En effet, cela permet d’éteindre des unités de refroidissement redondantes qui ne sont pas nécessaires. Cette technologie offre donc une plus grande sécurité dans les salles serveurs, tout en réduisant la consommation énergétique et les besoins en maintenance, et permet d’allonger la durée de vie des équipements du système de refroidissement.


*Optimisation du Refroidissement des Salles Serveurs
**Depuis le 1er avril 2019, la division Building Technologies de Siemens est devenue «Smart Infrastructure».
Share: