SiPearl et Intel veulent accélérer l’exascale en Europe

Pour accélérer l’exascale en Europe, SiPearl et Intel s’associent : il s’agira d’utiliser les composants Rhea de SiPearl et l’accélérateur Ponte Vecchio d’Intel. Côté logiciel, Intel met à disposition oneAPI.

L’exascale est un des grands défis technologiques actuels. Le exascale est un HPC massif capable d’atteindre une puissance de calculs d’un exaflop… Ce sont des dizaines de millions de cœurs qu’il faut déployer et utiliser avec des couches logicielles optimisées et adaptées.

Pour permettre cette puissante combinaison, SiPearl prévoit d’utiliser et d’optimiser pour son microprocesseur Rhea l’interface de programmation ouverte et unifiée oneAPI, créée par Intel. L’utilisation de cette unique solution sur l’ensemble du nœud de calcul hétérogène, constitué de Rhea et Ponte Vecchio, augmentera la productivité des développeurs et le rendement applicatif. Elle capitalisera également sur la pertinence de CXL, l’interconnexion à faible latence et partage optimisé des ressources mémoire entre les microprocesseurs et leurs périphériques – comme les accélérateurs.

« Nous sommes ravis que Ponte Vecchio, basé sur l’architecture Intel Xe HPC, ait été sélectionné par SiPearl comme accélérateur de calcul haute performance pour équiper les premiers supercalculateurs exascale d’Europe. Intel est fier d’accompagner SiPearl dans l’adoption de l’interface de programmation unifiée oneAPI afin d’accroître la productivité des développeurs. Alors que nous mettons en œuvre notre stratégie IDM 2.0 pour apporter des technologies de pointe à nos partenaires européens, nous voyons un grand potentiel dans notre travail avec SiPearl », a déclaré Jeff McVeigh, Vice-président d’Intel et Directeur Général de sa division Super Compute.

« Nous nous félicitons de cette collaboration avec Intel, dont l’accélérateur Ponte Vecchio, optimisé pour le calcul haute performance, est extrêmement innovant. L’association de Rhea, le microprocesseur européen haute performance que nous concevons, avec l’accélérateur Ponte Vecchio d’Intel en utilisant l’interface de programmation oneAPI, va nous permettre de développer rapidement des nœuds de calcul hétérogènes pour répondre aux besoins du supercalcul exascale européen », conclut Philippe Notton, Président et fondateur de SiPearl.

Share:

Author: François Tonic

Fondateur de Nefer-IT, rédacteur en chef de Programmez! et de CloudMagazine, historien expert de la période pharaonique et éditeur de Pharaon Magazine, journaliste et conférencier.