Skylane Optics : une nouvelle coding box pour coder/tuner les émetteurs/récepteurs optiques des datacenters

Notre commentaire – Philippe Bolle, le fondateur de Skylane Optics, a cédé en février son entreprise au fonds d’investissement britannique Inflexion, où elle rejoint la société américaine Halo Technology.

Skylane Optics, PME technologique au cœur de la Wallonie, est leader dans son domaine : les transceivers optiques. Skylane Optics avait annoncé pour 2020 le lancement d’une solution révolutionnaire pour le monde des réseaux de télécommunication. La PME namuroise a tenu sa promesse et présente son nouveau produit leader : le TCS (Transceiver Configuration Stick).

Techniciens et ingénieurs sur le terrain verront leur quotidien métamorphosé grâce au développement de cette révolution, brevetée par Skylane Optics.

Retour sur les origines et l’évolution de ce produit mondialement révolutionnaire

Il y a 12 ans, la marque Skylane Optics est créée dans le but de faire du Third Party Optics, de l’optique qui s’adapte aux équipements des systémiers sur le marché. L’élaboration des firmware (programme intégré aux transceivers) se fait alors en interne au sein de la PME namuroise.

Il y a 4 ans, les choses changent lorsque leurs partenaires sont en demande d’une solution technique autonome, sous forme de coding box, que les techniciens pourraient utiliser en interne ou sur le terrain pour intervenir sur les transceivers. La Skygate for Partner voit le jour. Les collaborateurs commerciaux et techniques sont alors capables de coder eux-mêmes leurs transceivers Skylane Optics et de les rendre compatibles avec les équipements d’un grand nombre de plateformes du marché.

2 ans plus tard, le feedback d’un partenaire américain permet à Philippe Bolle et son équipe de se rendre compte des limites de cette box. Rendre cette solution portable était une prouesse technologique mais son format reste trop imposant, son prix trop élevé et son raccordement obligatoire à un ordinateur trop contraignant. La demande du client, qui souhaite travailler avec ses transceivers, est alors claire : une solution plus petite, moins coûteuse et opérationnelle via smartphone.

Skylane Optics réagit rapidement à cette demande et innove en créant le TCS (Transceiver Configuration Stick), un concept et une solution unique, qui se présente sous forme de stick, beaucoup plus petit qu’une coding box, que l’on plug directement à un smartphone. Avec une entrée à chaque extrémité du module, permettant de lire plusieurs types de transceivers, la problématique de l’encombrement est définitivement résolue. Le coût l’est également puisqu’il est dix fois moins cher que la coding box Skygate Partner. Le TCS est compatible avec Android et IOS afin de s’accorder à toutes les technologies mobiles.

Et pour répondre à une autre demande du secteur souhaitant plus de traçabilité et d’informations, le TCS propose dorénavant une véritable carte d’identité pour chaque transceiver. Cette fonctionnalité, que l’on retrouve uniquement sur la solution de Skylane Optics, et qui est une première mondiale, permet de consulter rapidement et facilement le profil de chaque transceiver. Le technicien a ainsi accès :

  • au numéro de série
  • aux paramètres électriques
  • aux paramètres optiques
  • aux photos des deux interfaces optiques
  • à l’historique des techniciens ayant travaillé dessus ainsi que leurs actions

La lecture de cette carte d’identité est possible via une application développée par Skylane Optics, MyTCS, disponible sur Android et Apple. Grâce à un barre code scanner, l’application reconnaît immédiatement le transceiver. Il est aussi possible de la découvrir en pluggant le transceiver dans le TCS.

Pour soutenir cette nouveauté, Skylane Optics possède deux clouds distincts : un en Europe et un aux Etats-unis. Ainsi, chaque client peut avoir accès en ligne aux informations de leur transceivers Skylane Optics.

Au sein de cette application mobile, on y trouve également le DDM (Digital Diagnostic Monitoring) qui permet de faire un diagnostic du transceiver en temps réel et donc de la prévention par rapport à son état de “santé”. Il est possible de voir la puissance du transceiver, ce qu’il reçoit en réception, ce qu’il émet, sa température, etc.

Bon à savoir : le TCS suit les règles du MSA (Multi Source Agreement), qui permet, pour le tuning, d’accepter tout type de transceivers, tout fabricant confondu. Or, pour le coding, le TCS ne fonctionne que sur les transceivers Skylane Optics.

Le TCS by Skylane Optics est donc une solution unique et innovante qui change la vie des techniciens en charge de transceivers en leur offrant :

  • L’intervention rapide sur site
  • L’efficacité et la rapidité du travail en zone de production
  • Un travail en remote à l’international plus facile
  • Une prévention sur l’état de santé des transceivers
  • Un support client online de la part de Skylane Optics

La pénétration sans cesse croissante de la fibre optique et les besoins en connectivité chaque jour plus importants ont poussé Skylane Optics à renforcer sa position de leader sur le marché, en créant et brevetant une solution unique et participe ainsi aux évolutions technologiques d’aujourd’hui.

Plus d’information, cliquer ici.

Share:

Author: Yves Grandmontagne

Rédacteur en chef de Datacenter Magazine - Co-fondateur de Human, Business & Technology SCOP SAS (éditeur de DCmag) - Journaliste, conférencier et analyste