SpaceDC construit le plus grand datacenter hyperscale des Philippines

Créée en 2019, SpaceDC construit à Cainta, en banlieue de Manille, le datacenter MNL1, le plus grand datacenter hyperscale du pays qui ambitionne de devenir le second hub numérique de l’Asie du Sud-Est.

Le datacenter est composé de deux bâtiments de quatre étages pour les salles informatiques, un bâtiment technique de plain-pied, et un bâtiment administratif également de 4 étages, le tout sur 43 000 m².

79 MW sont réservés, intégralement en énergie renouvelable. Le datacenter embarquera des racks de 6 à 8 kW, pouvant aller jusqu’à 15 kW, dans 48 halls de données de 1 500 kW. MNL1 annonce un PUE de 1,3.

Le technologie de refroidissement dite intelligente repose sur des refroidisseurs à condensation par air à haut rendement N+1 avec refroidisseurs à absorption de cogénération, le confinement des allées chaudes, et des racks refroidis à l’eau jusqu’à 50 kW chacun.

Le datacenter est annoncé pour la fin 2022. Il sera le plus grand datacenter philippin, le pays affichant à ce jour 47 MW consommés par ses datacenters, ce qui est quand même loin de ses ambitions. Le datacenter est construit par JLL.

On notera que SpaceDC travaille sur ce projet avec ses partenaires Alibaba Cloud, Huawei Cloud, et Epsilon. Et que AWS et Microsoft Azure sont également annoncés.

Nous avons pu nous procurer la fiche technique de SpaceDC MNL1 :

Chargeur En cours de chargement…
Logo EAD Cela prend trop de temps ?

Recharger Recharger le document
| Ouvert Ouvrir dans un nouvel onglet


Author: Yves Grandmontagne

Rédacteur en chef de Datacenter Magazine - Co-fondateur de Human, Business & Technology SCOP SAS (éditeur de DCmag) - Journaliste, conférencier et analyste