Spécial Afrique – Liquid aura accès au réseau d’Orange en Afrique de l’Ouest, qui aura accès au réseau panafricain de Liquid

Liquid Intelligent Technologies et Orange signent un partenariat pour étendre le réseau sur l’ensemble du continent africain et construire une société numérique plus sûre. Avec ce partenariat, Liquid aura accès au vaste réseau d’Orange en Afrique de l’Ouest, notamment au nouveau réseau Djoliba.

Liquid Intelligent Technologies et Orange ont annoncé un nouveau partenariat visant à tirer le meilleur parti de leurs réseaux existants. Cela devrait permettre aux deux entreprises d’accéder plus facilement aux opportunités de développement de leurs activités dans toute l’Afrique.Avec ce partenariat, Liquid aura accès au vaste réseau d’Orange en Afrique de l’Ouest, notamment au nouveau réseau Djoliba, tandis que réciproquement, Orange pourra bénéficier du réseau panafricain de Liquid. Ainsi, les deux organisations pourront proposer connectivité et services de bout en bout et haut débit sur l’ensemble de leurs réseaux, et leurs clients, actuels et nouveaux, pourront tirer parti de meilleures opportunités pour développer leurs activités.

« Nous sommes heureux non seulement d’entamer ce partenariat avec Orange, mais aussi de devenir un client majeur de Djoliba, car cela solidifie encore davantage les relations entre nos deux entreprises. Notre engagement de longue date à l’égard de la fourniture de services numériques permet à notre clientèle de développer à la fois ses activités et l’économie africaine au sens large. Ce partenariat avec un acteur tel qu’Orange ne fait que renforcer notre offre et les plus grands gagnants, ce sont nos clients. En effet, ils accèdent ainsi aux réseaux, mais bénéficient également de la collaboration de deux opérateurs qui ont fait leurs preuves en matière de développement des entreprises et du numérique africains », indique David Eurin, directeur général des ventes de gros internationales de Liquid Intelligent Technologies (Liquid Sea).

Acteur des télécommunications d’envergure mondiale, Orange propose une connectivité sous-marine, terrestre et satellite exhaustive avec plus de 450 000 km de câbles sous-marins et 45 000 km de fibres optiques répartis entre l’Europe, les États-Unis, l’Afrique et l’Asie, ainsi que plus de 450 points de présence. Orange bénéficie d’une forte présence dans de nombreux pays d’Afrique de l’Ouest, tels que la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Mali, le Burkina Faso, le Ghana, la Guinée et le Libéria.

Djoliba est le premier réseau unifié très haut débit permettant de fournir une connectivité sans couture, avec une meilleure disponibilité grâce à la redondance et la sécurisation du réseau, et une excellente qualité de service. Exploité et maintenu depuis Dakar pour plus d’efficacité, de réactivité et de proximité, il bénéficie d’un centre de supervision dédié. Djoliba est de surcroît le premier réseau offrant une sécurisation complète en Afrique de l’Ouest avec plus de 10 000 km de réseau terrestre à fibres optiques, couplé à 10 000 km de câble sous-marin, des offres à très hauts débits (jusqu’à 100 Gbit/s) et 99,99 % de taux de disponibilité. Ce réseau couvre 16 points de présence avec un maillage de près de 155 sites techniques, et relie 300 points de présence en Europe, en Amérique et en Asie. Il s’appuie sur le réseau Tier 1 d’Orange et permet donc une connexion sans couture avec les réseaux internationaux du Groupe.

« Je suis absolument ravi de révéler ce partenariat avec Liquid Intelligent Technologies, car il devrait permettre à Orange d’étendre son portefeuille de solutions convergentes, déjà très vaste, sur le continent africain. Il démontre par ailleurs la volonté d’Orange de fournir une connectivité plus fiable à ses clients partout en Afrique. De plus, ce partenariat illustre clairement notre expertise singulière en matière de cybersécurité, ainsi que le rôle essentiel que nous jouons dans la construction d’une société numérique plus sûre », a déclaré Emmanuel Rochas, PDG d’Orange International Carriers.

Le réseau « One Africa » dispose d’un backbone de 100 000 km couvrant la majeure partie de l’Afrique subsaharienne. Les projets de développement du réseau prévoient l’extension du rayonnement de l’organisation dans les pays du Maghreb comme le Maroc, la Libye, la Tunisie et l’Algérie. « Nous sommes déjà implantés en Égypte et au Maroc et souhaitons désormais compléter notre présence en Afrique du Nord, de sorte de sécuriser l’accès de l’ensemble du continent africain à la connectivité de la fibre haut débit. En nous associant avec un acteur des télécommunications comme Orange, nous renforçons nos offres et répondons aux demandes des entreprises sur un continent en pleine croissance. À nos yeux, un tel partenariat redistribue les cartes pour l’Afrique. »

« Le risque lié à la cybersécurité a considérablement augmenté au cours de l’année passée. Cela est valable à l’échelle mondiale et l’Afrique ne fait pas exception », affirme M. Rochas. Auparavant, Liquid assurait déjà une connectivité fiable et étendue. Désormais, ses clients pourront également bénéficier des solutions de cybersécurité de pointe d’Orange, en raison de la collaboration des deux sociétés en matière de gestion des risques pour la construction d’une société numérique plus sûre.

Pour Liquid, ce partenariat représente un jalon historique de plus pour atteindre son objectif de de devenir le premier fournisseur de services numériques en Afrique. Dans la région, l’entreprise est parvenue à un tel succès en s’appuyant sur les réseaux d’Orange depuis plus de 20 ans, et ce partenariat devrait non seulement renforcer sa capacité à rendre les services numériques plus accessibles, mais aussi contribuer au développement de l’ensemble du territoire africain.

Share:

Author: Yves Grandmontagne

Rédacteur en chef de Datacenter Magazine - Co-fondateur de Human, Business & Technology SCOP SAS (éditeur de DCmag) - Journaliste, conférencier et analyste