SPIE ICS retenue par le réseau métropolitain LyRES pour interconnecter les 22 établissements universitaires lyonnais

SPIE ICS, filiale de services numériques du groupe SPIE, a reconduit pour 7 ans son partenariat avec le réseau métropolitain LyRES afin d’offrir des connexions haut-débit ultrasécurisées à l’ensemble des étudiants, enseignants, chercheurs et personnels administratifs de la métropole Lyonnaise. Cette collaboration, initiée en 2004, permet de répondre aux exigences accrues de débit et de sécurisation des accès pour ses 22 établissements répartis sur 50 sites interconnectés.

Plus de 100 000 étudiants dans 22 établissements

SPIE ICS a été retenue par le réseau métropolitain LyRES (Lyon Recherche Enseignement Supérieur) pour la migration du réseau fibre et le déploiement des équipements réseaux de niveaux 1, 2 et 3. L’objectif pour LyRES : communiquer plus vite et de façon sécurisée, afin de répondre aux enjeux cruciaux du développement numérique de ses établissements d’enseignement supérieur et de recherche, avec des besoins croissants en termes de débit, de sécurisation de flux et de flexibilité.

Sécuriser le transport des données

En tant qu’opérateur de service, SPIE ICS permet au réseau LyRES de pouvoir superviser, administrer et bénéficier d’une visibilité sur l’état de son trafic de données en temps réel. Il est également possible de prioriser les flux sensibles, en mettant en place des mécanismes de qualité de service.

Connecté au réseau national de l’enseignement supérieur et de la recherche RENATER, le réseau LyRES se doit d’être opérationnel à tout moment, et notamment lors des périodes d’examens nationaux qui se déroulent sur tout le territoire en simultané (examen de médecine sur tablettes par exemple).

Les protocoles de sécurisation mis en place garantissent l’intégrité et la non-interception des données, que l’émetteur soit un laboratoire du CNRS, une université ou encore une résidence du CROUS.

Une rupture technologique

L’infrastructure de transport des données proposée par SPIE ICS s’appuie sur une rupture technologique forte (automatisation, télémétrie, EVPN[1]…) afin d’accompagner les besoins d’un environnement en forte évolution. Thomas Petit, directeur opérationnel du Centre inter-établissement pour les Services Réseaux[2] précise : « Il y a aujourd’hui de très forts enjeux sur la résilience des réseaux. La fiabilité des accès est primordiale pour les sites de recherche et d’enseignement supérieur lyonnais. L’évolutivité en termes d’architecture et de débit est également essentielle ».

Sur ce projet, SPIE ICS a pu mettre en œuvre son savoir-faire en termes d’intégration de solutions d’infrastructures réseau complexes en s’appuyant sur les technologies Cisco de niveau 2 et 3 du modèle OSI (Open Systems Interconnection) d’une part, et sur le groupe français Ekinops pour les technologies de multiplexage[3] et de transport de flux à haut débit, d’autre part.

Bogdan Stefanescu, Directeur du Centre de compétences la Direction Grand Est de SPIE ICS précise « Nous avons repensé toute l’architecture pour optimiser les trajets. C’est un peu comme un énorme réseau autoroutier, mais sur une courte distance, à l’échelle de l’agglomération lyonnaise. Le débit y est en moyenne de 100 gigabits/seconde, avec des pointes à plusieurs centaines de gigabits à certains endroits. »

Une solution flexible et évolutive dans le temps

La transition sans couture entre l’ancienne et la nouvelle infrastructure de transports de données garantit une continuité de service parfaite. SPIE ICS a conçu une architecture évolutive, facile à exploiter dont la flexibilité de construction permettra de s’adapter dans le temps à un environnement changeant. C’est la toute la force de cette solution, en place pour les 7 prochaines années.

[1] EVPN : Ethernet Virtual Private Network

[2] Le CISR assure l’interconnexion sur les campus des réseaux informatiques des établissements de l’enseignement supérieur et de la recherche de Lyon

[3] Le multiplexage est une technique qui consiste à faire passer deux ou plusieurs informations à travers un seul support de transmission

Share: