Suisse : l’adoption du cloud favorise l’expansion des datacenters locaux

Pour moderniser leurs processus métier et IT, les entreprises suisses établissent des clouds hybrides en favorisant les hébergements locaux pour des raisons de conformité, selon un rapport ISG Provider Lens.

Les entreprises suisses ont de plus en plus recours à l’externalisation de leurs systèmes informatiques et de leurs processus métier et, au moment de choisir un prestataire de services, elles accordent une grande attention à la localisation du datacenter qui les hébergera, d’après le nouveau rapport de recherche publié par l’Information Services Group (ISG), un leader mondial de la recherche et du conseil en technologies.

Le rapport ISG Provider Lens 2022, intitulé « Next-Gen Private/Hybrid Cloud – Data Center Services & Solutions » révèle que les entreprises suisses contribuent à la forte expansion des services d’externalisation dans de nombreux pays européens, dont le Royaume-Uni, la France, l’Allemagne et l’Autriche. D’après ISG, les principaux services recherchés par les entreprises sont le développement et la maintenance d’applications et les services d’infrastructure.

Comme elles accordent une grande importance à la conformité, les entreprises suisses ont tendance à sélectionner des prestataires de services qui opèrent dans des centres de données locaux en offrant un niveau de certification élevé, indique le rapport. Or, si la capacité des datacenters cloud en Suisse augmente, elle reste insuffisante.

« Les centres de données suisses sont très sollicités, notamment pour les services cloud, déclare Anna Medkouri, partenaire ISG, région EMEA. En effet, les entreprises suisses préfèrent souvent opter pour une installation locale, capable de garantir une forte protection des données alliée à une bonne efficacité énergétique. »

Une approche pragmatique du cloud

Les entreprises suisses adoptent une approche pragmatique à l’égard du cloud, explique le rapport. Si les clouds publics retiennent l’attention de la plupart des départements IT en raison des opportunités qu’ils offrent en termes d’applications innovantes d’IA, d’apprentissage automatique et d’IoT, les équipes IT apprécient également la facilité d’intégration offerte par les systèmes existants. C’est pourquoi la plupart des implémentations de solutions cloud consistent en une approche hybride ou multi-cloud.

D’ici 2025, les datacenters cloud devraient représenter la majorité de la capacité des centres de données en Suisse, ce qui entraînera l’expansion des réseaux numériques du pays, selon ISG. Ainsi, le pic de trafic sur le nœud de réseau SwissIX à Zurich, qui connecte environ 230 clients, a atteint 840 Gbit/s en 2021 et continue d’augmenter. Le rapport explique également que la tendance dans le pays est aux grands centres de données de plus de 1 mégawatt, car le développement de datacenters plus petits n’est plus rentable.

Du fait de cette croissance, les datacenters représentent maintenant environ 3,6% de la consommation d’électricité en Suisse, selon ISG. Pour réduire l’empreinte carbone, les opérateurs investissent dans des méthodes de refroidissement modernes et dans l’interopérabilité du matériel pour augmenter la densité de puissance des centres de données.

Les auteurs du rapport se penchent également sur d’autres tendances telles que la colocation, l’hébergement géré et les services gérés, notamment le développement de l’automatisation, le besoin croissant de services à faible latence et l’évolution des besoins des entreprises de taille moyenne.

Le rapport ISG Provider Lens 2022 « Next-Gen Private/Hybrid Cloud – Data Center Services & Solutions » relatif à la Suisse évalue les capacités de 81 prestataires dans cinq quadrants : Services gérés pour grands comptes, Services gérés pour le marché intermédiaire, Hébergement géré pour grands comptes, Hébergement géré pour le marché intermédiaire et Services de colocation.

Selon le rapport, Swisscom est leader dans les cinq quadrants. EveryWare est leader dans trois quadrants. Atos, Aveniq (Avectris), Bechtle, ELCA, Kyndryl, MTF, ti&m et T-Systems sont leaders chacun dans deux quadrants. Accenture, Axians, BitHawk, Equinix, Green, Interxion (Digital Realty), Netcloud, NTS Workspace, NTT Global Data Centers, Safe Host, Trivadis (Accenture) et UMB sont nommés leaders chacun dans un quadrant.

En outre, hosttech est nommée « Étoile montante – entreprise dotée d’un portefeuille prometteur et ayant un potentiel futur élevé », selon la définition d’ISG, dans un quadrant.

Share: