T-Systems ouvre un datacenter Open Telekom Cloud à Amsterdam

L’Open Telekom Cloud renforce son empreinte européenne : ouverture d’un nouveau datacenter à Amsterdam

Lancé en 2016, Open Telekom Cloud est la solution de Cloud public de T-Systems – ESN spécialiste des solutions d’infrastructures numériques et de sécurité pour les entreprises – qui complète son Cloud privé. Depuis mars 2021, l’Open Telekom Cloud se dote d’un nouveau twin datacenter à Amsterdam, en interaction avec les datacenters principaux de Magdebourg et Bière, en Allemagne.

Sécurité et souveraineté des données

Étendus sur une surface de 21 000 m², les serveurs et installations de stockage de ce nouveau datacenter fonctionnent selon les normes de sécurité les plus élevées. La distance d’environ 500 kilomètres entre les sites allemands et néerlandais garantit la plus haute protection aux entreprises et institutions ayant des exigences fortes en matière de conformité et de sécurité. Ces deux régions sont en effet suffisamment éloignées l’une de l’autre pour se confirmer aux recommandations de géo-redondance de l’Office fédéral allemand de la sécurité de l’information (BSI) qui spécifient une distance d’au moins 200 kilomètres pour un fonctionnement géo-redondant. Le data center jumelé d’Amsterdam – 35 kilomètres entre les deux sites – peut également assurer la redondance des ressources déployées au sein des datacenters Open Telekom Cloud. Les serveurs et données des clients de l’Open Telekom Cloud sont ainsi disponibles aussi bien en cas de catastrophe naturelle que de pannes.

« L’ouverture de ce nouveau data center aux Pays-Bas répond à la demande croissante des clients de l’Union Européenne d’un Cloud public souverain basé sur OpenStack. Ainsi, nous proposons à nos clients un Cloud public européen alternatif à ceux proposés par les hyperscalers, avec une sécurité sans pareille », explique Christophe Boitiaux, Directeur Marketing

Un datacenter 100% écologique

Afin d’atteindre son objectif d’une réduction de son empreinte carbone de 90% dans les dix prochaines années, les ressources informatiques et le stockage du data center d’Amsterdam son alimentées par 100% d’électricité provenant d’énergies renouvelables, comme pour ceux de Bière et Magdeburg, en Allemagne. Les deux sites d’Amsterdam ont des valeurs PUE (Power Usage Effectiveness) de 1,32 et 1,25 soit environ 30% de consommation en moins par rapport aux data centers traditionnels – ceux de Bière et Magdeburg étant évalués à 1,3.

Share:

Author: Yves Grandmontagne

Rédacteur en chef de Datacenter Magazine - Co-fondateur de Human, Business & Technology SCOP SAS (éditeur de DCmag) - Journaliste, conférencier et analyste