T-Systems veut rendre ses datacenters neutres et autonomes en énergie

En image le datacenter T-Systems de Biere, Allemagne

T-Systems, filiale de Deutsche Telekom, va continuer d’explorer des pistes qui mèneront ses datacenters de Biere et Magdeburg en Allemagne vers la neutralité carbone et l’autonomie énergétique.

En partenariat avec l’Institut Fraunhofer, T-Systems se penche sur plusieurs pistes pour atteindre les objectifs d’être net zéro et autonome vis à vis du réseau électrique : les ENR avec l’éolien et le photovoltaïque, l’amélioration du refroidissement (et actuellement testé le refroidissement à eau des racks), l’exploitation de la chaleur fatale, et l’efficacité des serveurs.

Le datacenter T-System à Biere, proche et lieu d’expérimentation de l’usine Fraunhofer IFF, affiche actuellement un PUE de 1,3. Avec son double de Magdebourg, l’objectif est d’économiser jusqu’à 20 000 tonnes de CO2 par an. Cette réduction reposera sur la multiplication des mesures, et sur un ensemble de 98 technologies qu’il faut tester et évaluer.

Le groupe Deutsche Telekom a fixé à 2040 la date buttoir pour être climatiquement neutre.

Share:

Author: Yves Grandmontagne

Rédacteur en chef de Datacenter Magazine - Co-fondateur de Human, Business & Technology SCOP SAS (éditeur de DCmag) - Journaliste, conférencier et analyste