Tata Communications supporte la construction du câble sous-marin ADC Asie-Pacifique

Tata Communications profite de la construction d’un nouveau câble sous-marin dans la région Asie-Pacifique pour renforcer son réseau. Conçu par NEC à l’aide de technologies dernier cri, ce câble haute performance permettra aux entreprises de se connecter à des plateformes clés en Asie.

Tata Communications, un des fournisseurs de services au cœur de l’écosystème numérique, annonce aujourd’hui que le Consortium Asia Direct Cable (ADC), dont il fait partie, est en train de construire un câble sous-marin haute performance reliant la Chine (région administrative spéciale de Hong Kong et la province de Guangdong), le Japon, les Philippines, Singapour, la Thaïlande et le Vietnam. Le consortium a sélectionné NEC pour construire le câble ADC long de 9 400 kilomètres et dont l’achèvement est prévu pour le quatrième trimestre 2022.

La feuille de route d’ADC

Ce câble, qui comprendra de multiples paires de fibres optiques haute capacité, est conçu pour supporter un trafic de plus de 140 Tbps, permettant ainsi une transmission haute performance de données à travers les régions de l’Asie de l’Est et du Sud-Est. La capacité élevée du câble ADC lui permet de prendre en charge des applications de plus en plus gourmandes en bande passante qui résultent des avancées technologiques de la 5G, du cloud, de l’Internet des Objets et de l’intelligence artificielle. L’initiative contribuera en outre à l’expansion des réseaux de communication dans la région.

Tata Communications est l’un des membres fondateurs de l’ADC Consortium depuis 2018. Ce nouveau potentiel offrira une voie supplémentaire à son réseau mondial existant.

« Nous nous efforçons d’offrir à nos clients une connectivité sans frontière et flexible grâce à des réseaux s’adaptant automatiquement aux besoins des applications », déclare Carl Osborne, vice-président associé chargé du développement du réseau international de câbles de Tata Communications. « Notre collaboration avec l’ADC Consortium dans le cadre de la construction de ce câble sous-marin haute performance permettra aux entreprises de profiter d’une connectivité supplémentaire entre les principales plateformes de trafic en Asie.Nous pourrons ainsi accroître les capacités de notre réseau international en augmentant sa portée, et offrir à la fois une expérience client supérieure et davantage de résilience.Plus que jamais, les technologies numériques stimulent la croissance des activités. Compte tenu du contexte, cette capacité additionnelle nous permettra de répondre au besoin croissant de bande passante et de données des entreprises d’Asie et du monde entier. »

Tata Communications détient et exploite le seul réseau de câbles sous-marins en propriété exclusive à couvrir la planète entière. Ce réseau permet aux entreprises de se connecter à plus de 200 pays et territoires, et est cœur de l’ensemble des produits et services de Tata Communications. À ce jour, près de 30 % des routes Internet mondiales transitent par son réseau.

Share: