Thales et Google Cloud annoncent un partenariat stratégique pour développer un “cloud de confiance” en France

Thales et Google Cloud annoncent la signature d’un accord stratégique pour co-développer, au sein d’une nouvelle société, une offre de cloud souverain répondant aux critères du label français « Cloud de Confiance » . Institutions publiques et entreprises françaises bénéficieront de toute la puissance, la sécurité, la flexibilité, l’agilité et la souveraineté proposées par les technologies des deux experts en leurs domaines.

En adressant les aspects techniques et juridiques, l’offre de Thales et Google Cloud permettra aux secteurs privé et public français concernés de se doter d’un cloud répondant au plus haut niveau d’exigence certifié par l’ANSSI avec le label « cloud de confiance », en conformité avec la stratégie nationale française.

Pour que chaque utilisateur puisse tirer parti des avantages du cloud, l’offre commune de Thales et Google Cloud s’appuie sur les technologies et services les plus avancés de chacun des partenaires. Les services proposés par Google Cloud, dont la feuille de route sera régulièrement enrichie de nouvelles innovations, viendront apporter l’élasticité, l’agilité, la réversibilité et l’ouverture technologique, sans enfermement logiciel, permettant ainsi aux entreprises d’innover en toute transparence et en toute autonomie.

Thales, leader de la cybersécurité depuis plus de 40 ans, apportera les garanties de souveraineté requises en France en assurant notamment la gestion des clés de chiffrement, des accès et des identités, et la supervision cyber grâce au soutien de son Centre Opérationnel de Cybersécurité. Thales apporte ainsi la confiance et le niveau de sécurité nécessaires aux clients français pour qu’ils puissent migrer et gérer leurs applications les plus sensibles dans le cloud tout en en gardant le contrôle.

Les entreprises et institutions publiques françaises pourront ainsi bénéficier d’un ensemble de services cloud :

  • opérés par une nouvelle société dédiée et de droit français, majoritairement détenue par Thales ;
  • hébergés en France, au sein d’une infrastructure séparée de celle de Google Cloud dont le réseau et les serveurs seront séparés, contrôlés et opérés par cette société ;
  • avec un support client assuré par des équipes en local ;
  • avec des services de sécurité assurés par la nouvelle société, notamment la gestion des identités, le chiffrement des données, l’administration ou encore la supervision ;
  • avec des mises à jour reçues en continu mais réceptionnées, évaluées et validées au sein d’un sas de sécurité piloté par Thales ;
  • gérés sur une infrastructure conçue de façon durable.

« Pour s’adapter à la diversité des environnements cloud existant chez nos clients, Thales propose un panel d’offres variées avec les différents acteurs de cet écosystème. Grâce à cette collaboration unique avec Google Cloud, nous accompagnerons dans leur transformation numérique toutes les entreprises et organisations soucieuses de maîtriser la souveraineté de leurs données et de celles de leurs clients à travers notre future offre labellisée “cloud de confiance”. Ensemble, nous adressons les critères définis par la politique nationale mais également les enjeux écologiques actuels grâce à une approche durable de l’approvisionnement en énergie de notre future infrastructure », Marc Darmon, Directeur général adjoint, Systèmes d’information et de communication sécurisés, Thales.


« Thales et Google Cloud ont une vision commune : proposer les solutions les plus innovantes et les plus sécurisées aux entreprises et aux institutions publiques françaises. Notre approche unique pour répondre aux interrogations des citoyens et du gouvernement français, avec notamment la création d’une nouvelle entreprise, garantit aux entreprises et institutions de bénéficier de toute l’innovation et de l’agilité du cloud, sans aucun compromis de sécurité, de confidentialité, de souveraineté, tel que demandé par le gouvernement français », Thomas Kurian, Président directeur général, Google Cloud.

« La stratégie nationale pour le Cloud du gouvernement précise clairement la volonté de l’Etat d’utiliser et de promouvoir des offres cloud performantes et de confiance. Tout l’enjeu est de disposer de l’éventail le plus vaste possible de solutions conformes au référentiel SecNumCloud qui détaille les règles de sécurité technique, opérationnelle et juridique à même de protéger efficacement les données et les processus hébergés dans un service cloud. L’ANSSI accueille par conséquent avec enthousiasme ce projet ambitieux respectueux de ces critères », Guillaume Poupard, Directeur Général de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI).

Share:

Author: Yves Grandmontagne

Rédacteur en chef de Datacenter Magazine - Co-fondateur de Human, Business & Technology SCOP SAS (éditeur de DCmag) - Journaliste, conférencier et analyste