Think Tank ‘Datacenter en Transition’ : acte 1, les prolégomènes

Le constat du fort impact environnemental des datacenters est déjà ancien, quoique longtemps mesuré à l’aune trompeuse de leur seule consommation électrique. Le vulgus pecus confond d’ailleurs le plus souvent électricité et énergie, ce qui biaise ensuite toute tentative sérieuse d’analyse macroscopique. (Nous sommes hélas tous des vulgus pecus – des individus lambda – car personne ne maîtrise à lui seul l’ensemble des connaissances scientifiques qui sont à l’origine des multiples technologies déployées dans ces infrastructures très complexes.)

Plus récemment sont apparues les préoccupations quant à l’usage de l’eau potable dans des régions déjà soumises à un stress hydrique important. Et, désormais, ce sont chacune des étapes du cycle de vie du datacenter, et des matériels et équipements qui en participent, qui doivent être analysés pour une mesure de leurs impacts environnementaux respectifs.

(…) La suite sur Datacenter en Transition (cliquer ici)

Share: