Ukraine – La Russie reroute Internet vers la Crimée et Rostelecom

Après s’être attaqué aux infrastructures terrestres et tenté de couper plusieurs dorsales – et avoir déclaré dans la presse officielle et sous contrôle russe que les attaques avaient été menées par l’armée ukrainienne -, la Russie rétablit un Internet dégradé et soumis à la censure dans les zones conquises.

Attaques ciblées, dorsales fibres sectionnées, coupures d’électricité, l’armée russe a multiplié les actions visant à couper les communications et l’Internet dans les régions et villes d’Ukraine qu’elle entend conquérir. Les ukrainiens continuent cependant de communiquer en mode radio bandes moyennes.

Lorsque ces zones sont conquises, et sous réserve que les infrastructures continuent de fonctionner, les russes reroutent l’Internet vers la Crimée, via l’opérateur national Rostelecom. Mais les connexions sont dégradées et irrégulières.

Ainsi l’état russe peut surveiller les communications et renforcer sa censure. Et probablement contrôler voire décider des résultats des référendums annoncés qui lui permettront d’affirmer que la population locale aura voté massivement pour une intégration des régions occupées par l’armée russe dans la Russie…

Share: