Un calculateur pour mesurer et réduire les coûts induits par les pannes des réseaux informatiques

Rahi et ZPE Systems dévoilent leur calculateur temps réel qui mesure et réduit significativement les coûts induits par les pannes des réseaux informatiques, un outil simple et pratique pour limiter les pertes financières liées aux pannes informatiques.

Rahi et ZPE Systems unissent leurs forces pour permettre aux entreprises de limiter les coûts liés aux pannes/arrêts des réseaux informatiques et ainsi estimer le temps et l’argent qu’elles peuvent économiser. Ils dévoilent un calculateur temps réel qui permet aux responsables IT et aux entreprises de réduire drastiquement la facture salée qu’engendrent les pannes informatiques ou des centres de données.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes

La récente étude Ponemon Institute révèle que les datacenters ont connu en moyenne 2,4 arrêts totaux par an, d’une durée moyenne de plus de deux heures (138 minutes). Plus de la moitié (54%) de tous les datacenters de base n’utilisent pas les meilleures pratiques en matière de conception et de redondance des systèmes, et 69% affirment que leur risque de panne imprévue augmente en raison de contraintes de coûts. Une précédente étude Ponemon Institute réalisée en 2018 rappelait également que le coût moyen d’une panne d’un datacenter est d’environ 9000 $/minute. Le coût total moyen est de près de 750 000 $. Ces chiffres incluent le coût de détection et de récupération après une panne, ainsi que les pertes de productivité, les pertes de revenus, le taux de désabonnement des clients et les atteintes à la réputation. Nous savons également que plus d’1 entreprise sur 4 perd plus d’un million d’euros par an à cause des pannes de son réseau informatique.

Une autre étude réalisée par Nexthink révèle que les salariés perdent deux semaines de travail/an à cause de dysfonctionnements informatiques. Dans une entreprise de plus de 10 000 salariés, le coût de ces incidents s’élèveraient à près d’un demi-million d’euros par semaine, ce qui correspond à 23 millions d’euros par an. La bascule massive vers le télétravail due à la crise actuelle pourrait aggraver cette situation

Le calculateur temps réel Rahi/ZPE Systems, comment ça marche ?

Rahi et ZPE Systems ont développé cet outil pour mesurer les coûts liés aux pannes réseau/informatiques et permettre aux entreprises de les anticiper afin de faire des économies substantielles. En 30 secondes, via un formulaire, les entreprises peuvent renseigner différents champs (site, filiales et bureaux distants, temps de panne/arrêt). Les systèmes ZPE Systems et le calculateur de retour sur investissement Rahi donnent le coût total des temps d’arrêt, les économies annuelles possibles grâce à la gestion à distance des pannes du DC aux sites distants.

Le responsable IT n’a plus qu’à télécharger les résultats et les présenter à sa direction et au comité exécutif pour leur information et prise de décisions (audit du réseau pour mesurer son état de santé, investissement/changement de matériel, ligne budgétaire dédiée, etc.)

« Les temps d’arrêt des réseaux et/ou serveurs impactent lourdement toutes les entreprises en faisant se volatiliser purement et simplement des milliers d’euros. Rahi et ZPE Systems mutualisent leurs expertises pour limiter ces coûts induits. Ceci permet ainsi aux clients de faire des économies face à ce problème qui entache aussi bien leur trésorerie que la qualité de services voire même leur image. Ce calculateur permet donc aux organisations de mieux gérer leur réseau et de limiter les coûts associés aux pannes », commente Bruno Paolini, Directeur Europe du Sud et Benelux chez Rahi.

De toute évidence, une réponse rapide à un incident est la clé pour minimiser le coût des temps d’arrêt. C’est pourquoi les services informatiques développent des procédures d’exploitation d’urgence (EOP) que le personnel suit pour éviter qu’un incident ne se transforme en une panne à grande échelle. Dans la pratique, cependant, une réponse rapide est souvent entravée par l’incapacité d’accéder à distance aux équipements informatiques.

Redondance vs résilience

Afin d’atténuer le risque de panne, les organisations développent généralement des plans de continuité d’activités et mettent en place des sources d’alimentation redondantes et des alimentations sans coupure. Mais la redondance ne suffit pas pour créer de la résilience. Que faire si un câble est coupé dans la connexion Internet du « dernier kilomètre » ? Que faire si une faille de sécurité détruit un ou plusieurs segments de réseau ? Que faire en cas de problème avec une mise à jour du micrologiciel sur l’ensemble du parc de commutateurs réseau ?

Aucun équipement redondant ne protégera contre ce type de problèmes. De nombreuses entreprises ont investi dans des outils de gestion d’infrastructure avancés pour rationaliser les opérations de leur centre de données, mais ces outils nécessitent une connexion réseau. Avec le réseau principal en panne, les ingénieurs du centre de données n’ont aucun moyen de résoudre le problème sans se rendre sur place.

« Ce calculateur temps réel va aider les entreprises à mieux maîtriser les coûts associés aux pannes. Il n’est néanmoins qu’un outil qui doit être couplé à la solution dite “out band management”. Cette dernière aide les responsables IT à optimiser leurs opérations. En effet, la prise en mains à distance des équipements réseaux (allumer/éteindre, rebooter, reconfigurer) réduit significativement la durée de résolution des problèmes et minimise ainsi les temps d’arrêt des services. Le gain réside entre autres dans l’économie des heures précieuses nécessaires habituellement pour se rendre sur les sites défaillants », conclut Bruno Paolini.

Accéder au calculateur.

Share: