Un datacenter AWS à Brétigny-sur Orge ?

Amazon pourrait réduire la place initialement prévue pour ses entrepôts sur La Base 217 (anciennement base aérienne 217) de Brétigny-sur-Orge, pour construire un datacenter. L’information est loin d’avoir enflammé les médias français, par contre elle commence à vibrer chez nos confrères spécialisés du reste du monde…

Les 31 ha de la Base 217 ont été acquis par Amazon en 2017, et une première tranche d’entrepôts de 142 000 m2 a été lancée, livrable en septembre prochain, pour couvrir les marchés français et européen. Un second bâtiment, plus petit (47 000 m2) et destiné à la consolidation (sort center) des livraisons de colis provenant d’autres centres logistiques, était prévu. Mais le permis de construire a été abandonné en juillet 2018.

Depuis quelques jours, une nouvelle rumeur circule, celle de la construction d’un datacenter en lieu et place du second bâtiment. Le Parisien, évoquant ‘un proche du dossier’, a indiqué que « Dorénavant, le groupe envisagerait la construction d’un data center de taille significative. »

Des rumeurs aux usages

Si Amazon a démenti l’information, évoquant des ‘rumeurs’, et rappelant qu’elle est focalisée sur l’ouverture de son centre logistique et le recrutement de ses futurs salariés, l’information est aujourd’hui reprise à l’international. Par exemple chez Datacenter Dynamics (en anglais) et chez DCD (en espagnol). Toutes cependant citent la même source, Le Parisien.

Du côté du département de l’Essonne, on évoque des « discussions sur le devenir de cette parcelle ». Ainsi que la réduction des transports (entrepôt) et l’exploitation éventuelle de la chaleur produite au profit d’une agriculture revisitée ou d’une piscine.

Potentiellement correct

Entre l’explosion des données, le rythme d’adoption du cloud public, les attentes en terme de proximité, et l’évolution des réglementations (RGPD), les grands acteurs du numérique, dont Amazon, cherchent à se rapprocher géographiquement de leurs clients.

Et la France est un marché important, tant pour les clients consommateurs du cloud que pour les conditions d’implantation des datacenters, de notre couverture en fibre à la qualité et au prix de fourniture de l’électricité, cette dernière disposant de plus pour l’hyperscale d’une réduction des taxes.

Et une ancienne base aérienne proche de la région parisienne, en activité encore récemment, qui plus est en relation avec l’OTAN, dispose certainement d’une infrastructure réseau et énergie de qualité. Des mètres carrés déjà propriétaires, de l’énergie, de la connectivité, un marché demandeur – et des acteurs du design et des projets de datacenters qui depuis plusieurs mois s’agitent autour de projets soumis au secret ! -, que demander de plus pour réussir l’implantation d’un datacenter ?

Une rumeur à suivre donc.

 

 

La Base 217 (ex-base aérienne 217)

Share: