Un guide sur l’utilisation des énergies renouvelables dans le secteur minier en Afrique

Certes, le secteur minier peut sembler très éloigné de celui des datacenters. Cependant, le coût électrique dans le cadre d’un projet minier équivaut à 10 à 35% du total des investissements. Et sa capacité de production représente des opportunités Off Grid (hors réseau). D’où notre intérêt pour cette étude de Bird & Bird sur l’utilisation des énergies renouvelables dans le secteur minier en Afrique.

L’Afrique dispose d’une capacité de production électrique de 80 GW dont 40GW en Afrique du Sud et 23 GW utilisés par les projets miniers. Le secteur minier est un maillon clef des économies africaines en voie d’industrialisation. Celui-ci peut permettre de diversifier le mix énergétique et de développer des solutions de production d’énergie renouvelable en réseau ou hors réseau apportant aux opérateurs mais aussi aux populations une électricité peu chère et propre.

Cette publication – un guide qui fait suite à la conférence tenue le 29 janvier 2020 dans les locaux de Bird & Bird – vise à aider les Etats, entreprises et prêteurs à adapter leur vision à l’environnement réglementaire en Afrique et à participer au développement des projets de production d’énergies renouvelables dans le secteur minier, mais aussi plus largement au bénéfice des consommateurs.

Ce guide formule ainsi une vision commune sur la façon dont l’exploitation des ressources minérales peut favoriser un développement général et une transformation structurelle des pays concernés. Il propose un éclairage sur les défis réglementaires, les modalités de financement, les problématiques de réseau mais aussi les opportunités de l’Off Grid (hors réseau).

Share: