Une cyberattaque russe contre l’Ukraine entraîne la perte de contrôle de 5 800 éoliennes d’Europe centrale

Une cyberattaque DDoS contre des terminaux satellites européens a entraîné la perte de contrôle de 5 800 turbines d’éoliennes d’Enercon pour une puissance cumulée de 11 GW.

Les attaques russes contre l’Ukraine sont aussi numériques, une cyberguerre, engagée depuis bien longtemps, se déroule également sous nos yeux. Ainsi, une attaque DDoS par déni de service qui a débuté le 24 février dernier, jour de l’attaque russe contre l’Ukraine, a fait tomber environ 30 000 terminaux satellites du réseau Viasat à travers l’Europe.

La panne de liaison entraîne de multiples dommages collatéraux. Dont la perte de contrôle à distance de 5 800 WEC (wind energy converters), des turbines éoliennes, principalement en Europe centrale. C’est ainsi que tout le système SCADA de surveillance des éoliennes d’Enercon est inopérant.

La production d’énergie n’est cependant pas interrompue, les éoliennes continuent de fonctionner sans risque et de produire de l’énergie en mode automatique. Les gestionnaires de réseau continuent également de disposer d’un accès illimité aux convertisseurs pour contrôler leur comportement dans le réseau électrique et sa stabilité.

C’est l’accès satellitaire à distance en cas de panne qui est perdu. Il ne s’agit donc pas d’une défaillance technique sur les éoliennes. Par contre, en attendant de trouver une solution de connexion alternative, en cas de panne les techniciens devront intervenir physiquement sur chaque site.

Author: Yves Grandmontagne

Rédacteur en chef de Datacenter Magazine - Co-fondateur de Human, Business & Technology SCOP SAS (éditeur de DCmag) - Journaliste, conférencier et analyste

1 thought on “Une cyberattaque russe contre l’Ukraine entraîne la perte de contrôle de 5 800 éoliennes d’Europe centrale

Comments are closed.