Une solution de câblage Rosenberger OSI pour bâtiment optimisée pour le Power over Ethernet (PoE)

La solution LAN du spécialiste du câblage élimine les problèmes de chaleur avec le PoE grâce à une architecture réseau innovante

Rosenberger Optical Solutions & Infrastructure (Rosenberger OSI) annonce que sa solution interne de câblage pour le bâtiment est optimisée pour le Power over Ethernet (PoE). L’architecture réseau innovante PerCONNECT EcoFlex’IT déplace l’attention des supports de câblage vers la technologie de la fibre optique prometteuse pour l’avenir et réduit au minimum le câblage tertiaire en cuivre vers les terminaux. “Le grand avantage ici est qu’aucun problème de chauffe des câbles n’arrive grâce à une longueur maximale des câbles en cuivre de 25 mètres dans les applications PoE“, explique Stefan Wiener, chef de produit LAN chez Rosenberger OSI.

PoE : Tendance dans le câblage des bâtiments

L’utilisation du PoE est une tendance majeure dans le câblage LAN des bâtiments depuis de nombreuses années et est devenue un élément important dans ce domaine. Cette technologie permet l’alimentation électrique d’appareils compatibles avec le réseau via un câble Ethernet à paire torsadée existant. Cela signifie que, dans ce cas, le câble ne transmet pas seulement les signaux de données mais aussi la puissance électrique pour les terminaux.

Le grand avantage est qu’il n’est pas utile d’avoir une connexion électrique spécifique, ce qui réduit les coûts d’installation. En outre, le PoE s’avère également avantageux lors de l’extension des réseaux. Dans les bâtiments où il serait trop coûteux ou trop complexe de tirer de nouvelles lignes électriques, on peut installer un équipement réseau beaucoup plus rapidement et à moindre coût.

Une architecture réseau innovante réduit les pertes de puissance

Les exigences du marché en matière de PoE augmentent rapidement. La norme IEEE 802.3bt permet désormais une puissance de 70 à 100 watts. Cela est suffisant pour alimenter des équipements plus importants tels qu’un moniteur ou des caméras vidéo. Toutefois, à un tel niveau de puissance, la technologie PoE est confrontée à un défi majeur : le PoE génère une perte de puissance via la résistance de ligne du câble et cela génère de la chaleur. Les températures plus élevées du câble dégradent la transmission des signaux de données.

Pour éviter ce problème, la température du câble ne doit pas dépasser 60°C. Une solution consiste à utiliser des câbles avec une plus grande section en cuivre. Par exemple, les câbles AWG22 sont souvent recommandés par l’industrie pour l’installation. L’inconvénient majeur est ici le coût d’achat plus élevé. “C’est précisément à ce stade que ce concept de réduction des longueurs des câbles d’installation tertiaire de PerCONNECT EcoFlex’ITTM prend tout son sens“, souligne Wiener. Comme avec PerCONNECT EcoFlex’IT le câblage en cuivre est réduit au strict minimum et qu’une longueur de 25 mètres n’est pas dépassée, le problème de la chauffe des câbles est éliminé dès le départ grâce aux courtes distances de transmission, et la perte de puissance qui se produit avec le PoE est considérablement réduite.

Share: