Ampere s’apprête à lancer un processeur 80 cœurs ARM en 7nm pour datacenter hyperscale

ŒTrois ans après sa création, Ampere annonce le lancement prochain de la seconde génération de ses puces 64 bits, basée sur le design de processeur ARM V8, et fabriquée  probablement par le taïwanais TSMC selon une technologie laser en 7nm (nanomètres). Elles comporteront 80 cœurs destinés au traitement des bases de données et des workloads.

La première version de leur produit alignait les CPU Arm 32 bits à 32 cœurs.

Ces processeurs seraient plutôt destinés aux acteurs de l’hyperscale, qui en marge de la performance souhaitent élargir l’autoroute de traitement en multipliant les cœurs et la capacité de déployer des conteneurs. Tout en misant également sur l’efficacité énergétique avec une consommation électrique comprise entre environ 45 watts et plus de 200 watts.

Créée et dirigée par Renee James, une ancienne présidente d’Intel, Ampere affirme disposer d’une technologie de processeur qui fait mieux que la dernière génération x86 d’Intel et d’AMD. Et elle est annoncée avec des performances et des prix qui pourraient en faire un sérieux concurrent de ces dernières sur les processeurs pour serveur.

 

 

 

Share: