Veille : La place de la Persistent Memory dans le datacenter

Mémoire non volatile, c’est l’un de ses avantages – le contenu de la mémoire n’est pas perdu même lorsque l’alimentation est coupée -, la Persistent Memory prend place dans la hiérarchie de stockage d’un système de serveur entre la couche basse des mémoires magnétiques puis des mémoires Flash, et la DRAM qui se place au dessus, le cache et le CPU. La mémoire persistante est idéale pour les grands ensembles de données nécessitant un accès plus rapide afin de générer des résultats significatifs.

Les mémoires persistantes (décrites dans l’article en référence) offrent des vitesses d’accès plus rapides, consomment moins d’énergie au bit, sont de taille plus petite et génèrent moins de chaleur ce qui nécessite moins de refroidissement pour les maintenir en fonctionnement. Et elles offrent la possibilité d’éteindre un système pour ramener la consommation d’énergie à zéro, puis de rétablir le fonctionnement complet de la machine.

Par Marc Cram, Director of New Market Development for Server Technology, une marque Legrand

https://datacenterpost.com/persistent-memory-in-the-data-center/

Share: