Vers une pénurie de navires câbliers ?

Alors que les projets de câbles sous-marins se multiplient, la flotte des bateaux câbliers vieillit et peine à se renouveler.

Combien de navires câbliers dans le monde ? Une soixantaine selon l’ISCPC (International Cable Protection Committee). Mais seulement cinq navires ont été livrés entre 2011 et 2020.

La flotte de bateaux câbliers s’épuise de vieillissement. Un navire a plus de 50 ans ; 19 ont plus de 30 ans ; 22 ont entre 20 et 30 ans (suite à une surabondance des investissements au tournant du millénaire) ; et 8 navires seulement ont moins de 18 ans (aucun nouveau navire câblé n’a été livré entre 2004 et 2010).

Un seul navire a rejoint la flotte en 2021, le CS Fu Tai. Cet ancien navire de construction offshore, construit en Espagne et lancé en 2007, a été acquis par CBSS pour être transformé en câblier l’an passé.

Le rythme des renouvellements ne suit pas celui des retraits, ce qui participe au vieillissement de la flotte. En Afrique du sud, Mertech Marine a récemment annoncé le retrait du navire de récupération de câble MV Lida, mais n’a pas encore donné de date pour son remplacement.

Et en France ?

Retenant comme critère l’immatriculation en France, ASN Marine (Alcatel Submarine Networks) possède 4 navires câbliers, Orange Marine en possède également 4, et OMS Group (Optic Marine) en possède 1.

Orange Marine a annoncé le remplacement du C / S Raymond Croze, âgé de 40 ans. Le nouveau navire câblier sera conçu pour aider à entretenir à la fois les câbles fibre et d’alimentation, et son lancement est prévu en 2023.

Share: