Vertiv : les sites Edge vont tripler d’ici 2025

Une étude de Vertiv met à jour des prévisions de croissance de l’Edge et l’exode spectaculaire de talents.

La migration vers le Edge change la façon dont les leaders de l’industrie d’aujourd’hui perçoivent les datacenters. Ils luttent contre un vaste écosystème de datacenters comprenant de nombreux types d’installations et comptent de plus en plus sur la périphérie du réseau. Plus de la moitié (53%) des participants à l’étude ayant des sites Edge aujourd’hui ou s’attendant à en avoir en 2025 espèrent une augmentation d’au moins 100% du nombre de sites périphériques qu’ils supportent, tandis que 20% s’attendent à une augmentation de 400% ou plus.

Dans l’ensemble, les participants estiment que leur nombre total de sites informatiques périphériques devrait augmenter de 226% d’ici 2025.

Lors de la première étude en 2014, le Edge avait été reconnu comme une tendance à la hausse, mais méritait seulement quatre mentions dans le rapport de 19 pages. L’attention de l’industrie était alors concentrée sur les architectures hybrides exploitant les ressources d’entreprise, de cloud et de colocation. Même dans une industrie qui bouge régulièrement et évolue à la vitesse de la lumière, la croissance de l’Edge et son impact spectaculaire sur le datacenter sont stupéfiants.

« En seulement cinq ans, nous avons assisté à l’émergence d’un tout nouveau segment de l’écosystème, poussé par la nécessité de situer l’informatique plus près de l’utilisateur », a déclaré Rob Johnson, PDG de Vertiv. « Ce nouveau réseau distribué repose sur une technologie Edge critique qui a fondamentalement changé notre façon de concevoir ledatacenter. »

« Faire des prédictions sur les changements technologiques à plus de deux ou trois ans est un véritable défi, mais cette recherche s’inscrit dans la vision d’un marché toujours changeant et incroyablement dynamique qui se déroule sous nos yeux », déclare Giordano Albertazzi, Président de la région EMEA chez Vertiv. « Plus précisément, les estimations de la croissance future de la technologie Edge sont cohérentes avec la croissance prévue de l’IA, de l’IoT et d’autres applications dépendant de la latence et de la bande passante. Le défi – surtout compte tenu de la pénurie de personnel dans les datacenters – sera de gérer toute cette nouvelle infrastructure de façon efficace. La gestion à distance et les approches telles que les datacenters à l’intervention humaine limitée joueront un rôle de plus en plus important. »

Plus de 800 professionnels des datacenters ont participé à l’enquête. Parmi les autres résultats marquants on constate que :

  • Les participants ne sont pas aussi optimistes qu’en 2014 en ce qui concerne les perspectives de l’énergie solaire et éolienne dans le datacenter. Ils prévoyaient alors qu’environ 34% de l’électricité des datacenters proviendrait de ces sources d’ici 2025. Aujourd’hui, les attentes sont de 21%, toujours optimistes, mais conscients de l’échéancier ambitieux.
  • A l’échelle mondiale, 16% des participants s’attendent à prendre leur retraite d’ici 2025, exacerbant ainsi une pénurie de talents déjà problématique. Aux États-Unis, ce chiffre est alarmant : 33%.

Le rapport original et l’analyse complémentaire des résultats sont disponibles sur Vertiv.fr.

Share: