Augmenter l’efficacité des DataCenters : Fonctionner à une température ambiante plus élevée

La « SAGA » DataCenter en 10 épisodes proposée par ABB continue, voici le huitième épisode.

Episode précédent (cliquer ici)

Episode 8 : Fonctionner à une température ambiante plus élevée

Créer et maintenir une bonne ambiance en tenant compte des changements de température seront les nouveaux défis pour des DataCenters sûrs et efficients.

Les salles des DataCenters sont généralement maintenues à une température ambiante d’environ 22 à 23°C, ce qui entraîne des températures de sortie des unités de climatisation de 15 à 16°C. Cependant, selon les normes en vigueur, cette température peut être augmentée de quelques degrés pour économiser l’énergie sans compromettre la continuité du service informatique et sans investissement supplémentaire.

L’ASHRAE (American Society of Heating, Refrigerating and Air Conditioning Engineers) a recommandé, depuis 2015, des températures d’entrée au niveau des baies de 18 à 27 °C et un taux d’humidité de 8 à 60 %. Pour la plupart des nouveaux appareils, la température recommandée est comprise entre 15 et 32 °C, avec une tolérance d’humidité de 8 à 80 %.

Mais le réchauffement climatique que nous connaissons nous oblige à nous remettre en question en prenant en compte les nouvelles données.

L’augmentation des températures d’admission au niveau des clayettes permet également d’utiliser des systèmes de free cooling ou de free chilling, où l’air extérieur est utilisé pour souffler de l’air frais dans la pièce ou de l’eau naturellement fraîche, au lieu d’unités de production d’eau réfrigérée.

Avec une température recommandée de 25°C au lieu de 15°C dans la salle de serveurs, le free cooling peut être utilisé sans mettre en service la climatisation pendant les périodes « froides » de l’année. Il en va de même avec d’autres solutions de refroidissement permettant des réductions de températures pouvant aller jusqu’à 7°C.

Les constructeurs et fabricants de machines et de solutions travaillent activement à de nouvelles solutions d’équipement travaillant à des température ambiantes (plus ou moins élevées) qui, associées aux différents systèmes de relevés de données provenant des différents produits communicants de l’installation, pourront être pilotés par des systèmes de pilotages convergés pour assurer une efficacité améliorée en anticipant, et surveillant constamment l’ensemble des équipements du DataCenter et permettre aux équipements de « Cooling » de s’adapter aux différentes vagues de chaleur rencontrées depuis quelques années.

En savoir plus : https://new.abb.com/fr/datacenters

Share:

1 thought on “Augmenter l’efficacité des DataCenters : Fonctionner à une température ambiante plus élevée

Comments are closed.