Aujourd’hui, c’est la journée mondiale de l’eau 2021, n’oublions pas les datacenters

Journée mondiale de l’eau : agissons ensemble pour réussir la transformation écologique ! L’eau est une ressource essentielle, au cœur des enjeux de cette transition. La Journée Mondiale de l’Eau, nous le rappelle, chaque année, tous les 22 mars.

Épisodes répétés de sécheresse ou de précipitations violentes, le changement climatique, combiné à l’évolution de nos usages de l’eau et à la croissance démographique, nous incitent à revoir nos façons de produire et consommer l’eau. C’est un défi collectif, qui engage tous les acteurs : pouvoirs publics, industriels, mais aussi consommateurs.

Dans le datacenter, le WUE

Le monde des datacenters est également sensible à la question de l’eau (lire : “La question de l’eau dans le datacenter : vers un WUE ?). D’abord parce-qu’ils consomment de l’eau, parfois énormément. Au Chili, le futur datacenter de Google devrait afficher pour son refroidissement une consommation de 169 litres d’eau par seconde extraite du système aquifère central de Santiago, soit 14 601 600 litres d’eau par jour, ou encore l’eau nécessaire pour remplir une piscine olympique toutes les quatre heures, soit 6 piscines olympiques par jour (lire : “Histoire d’eau – Google Chili face à une plainte contre son futur datacenter“). Ensuite parce-que le datacenter doit s’inscrire dans son environnement et soutenir les engagements environnementaux.

Nous reviendrons prochainement sur les questions de l’eau et du WUE dans le datacenter.

La consommation sobre, première réponse au défi climatique

Maîtriser sa consommation d’eau apparaît comme une évidence pour la sauvegarde des ressources en eau et de l’environnement. La quasi-totalité des Français (89%), interrogée dans le cadre d’une enquête menée par Kantar pour le Centre d’information sur l’eau, se dit attentive aux quantités d’eau consommées. Cette adhésion massive en faveur d’une consommation plus raisonnée de l’eau est inspirée par une volonté de protéger l’environnement :

  • Un tiers (31 %) reconnait surveiller sa consommation d’eau pour contribuer à la préservation des ressources en eau en France,
  • 26 % pour la sauvegarde de la planète…

Soit un total de 57 % motivés par des considérations environnementales.

  • Plus de 7 consommateurs sur 10 (74%) seraient intéressés par la mise à disposition d’un service de suivi régulier de leur consommation d’eau à domicile.

De façon plus générale, les Français s’inscrivent d’ailleurs de plus en plus dans l’action pour préserver les ressources en eau.

Nous sommes tous conscients, aujourd’hui, que le choix d’une consommation sobre de l’eau peut contribuer à préserver notre planète, mais, saviez-vous que ce défi peut également être relevé grâce à la valorisation des eaux usées ?

La réutilisation des eaux usées, une alternative pour préserver les ressources

La réutilisation des eaux usées (REUT) permettrait de réduire les prélèvements d’eau douce pour certains usages. Ce procédé d’économie circulaire qui constitue une excellente alternative pour répondre de manière durable à ces nouveaux défis. La Réutilisation des Eaux Usées Traitées (REUT) consiste à traiter puis à réutiliser les eaux usées. Lorsqu’elles sont traitées, ces eaux peuvent être valorisées de diverses manières :

  • Dans les villes : La REUT permet ainsi d’arroser les espaces verts, les golfs, de nettoyer les espaces publics, mais aussi de lutter contre les incendies.
  • Dans l’agriculture : Elle peut aussi servir pour irriguer les cultures, avec à la clef une source d’économie pour le secteur agricole et l’utilisation d’eaux enrichies en nutriments.
  • Pour produire de l’énergie : Avant leur épuration, les eaux usées dégagent des matières organiques qui peuvent être utilisées pour produire du biométhane (ou biogaz), une énergie renouvelable issue de la biomasse.
  • Dans l’industrie : Les industries peuvent également réutiliser les eaux usées pour nettoyer leurs installations.
  • Pour préserver les nappes : Dans certains cas, la réutilisation des eaux usées dépolluées peut servir à recharger les nappes phréatiques dont le niveau a baissé consécutivement à des épisodes de sécheresse.

Une consommation d’eau maîtrisée et responsable

La sensibilisation de tout un chacun à la préservation des ressources en eau s’avère primordiale pour encourager une consommation sobre de nos ressources en eau. Le Centre d’information sur l’eau a été mandaté dans le cadre des Assises de l’eau pour relever ce défi auprès de nombreux acteurs de l’eau. Agir ensemble pour relever le défi !

Share: