Equinix Metal, l’intégration de l’automatisation bare metal avec Platform Equinix

Notre commentaire : L’annonce participe à la stratégie d’Equinix de se transformer d’une entreprise de datacenters de colocation en un acteur de plate-forme d’infrastructure cloud. Une évolution délicate, les géants du datacenter en colocation sont d’abord des sociétés immobilières. L’annonce prend donc des allures technologiques d’infra support du cloud hybride qui laissent cependant sceptique, car elle pourrait heurter les acteurs du cloud… tous clients colocation d’Equinix.

Equinix Metal marque l’aboutissement de l’intégration des principales capacités d’automatisation bare metal de Packet, la start-up récemment acquise (lire “Equinix entre dans le multi-cloud et le Edge bare metal avec l’acquisition de Packet“), avec Platform Equinix. Quant à l’intégration transparente d’Equinix Metal avec Equinix Cloud Exchange Fabric, elle prend le nom de Equinix Fabric.

La solution permet d’automatiser via des API le déploiement de matériel puissant ‘bare metal’ et à locataire unique, en quelques minutes et sans CAPEX initial, pour fournir un ‘substrat’ d’infrastructure de cloud hybride sécurisé pour les workloads critiques ‘en périphérie’, plutôt destinés à des développeurs avec des intégrations DevOps natives.

Equinix Metal est présenté comme un service de périphérie (Edge) qui permet de rassembler et d’interconnecter plus rapidement et plus facilement des infrastructures multicloud hybrides à l’échelle mondiale sur Platform Equinix.

Equinix présente également cette solution comme sa réponse aux attentes de ses clients pour des infrastructures Edge… disponibles dans un coin de ses datacenters de colocation.

Share:

Author: Yves Grandmontagne

Rédacteur en chef de Datacenter Magazine - Co-fondateur de Human, Business & Technology SCOP SAS (éditeur de DCmag) - Journaliste, conférencier et analyste