Il n’y aura pas de moratoire sur les datacenters en Irlande, mais…

En visite à Singapour, qui vient de mettre fin à un moratoire de 3 ans sur les nouvelles implantations de datacenters, le premier ministre irlandais a confirmé qu’il n’y aura pas de moratoire en Irlande, mais les règles devront changer.

Partant du constat que le secteur des datacenters consomme plus de 10% de la production d’énergie électrique en Irlande, le service public irlandais de transport de l’énergie EirGrid a lancé l’an passé une alerte, déclarant qu’il n’accepterait plus les demandes de nouveaux datacenters à Dublin, la capital irlandaise, probablement jusqu’en 2028, et qu’il étudiera au coup par coup les implantations sur le reste du territoire (lire « Plus d’électricité pour les nouveaux datacenters à Dublin« ).

Nos confrères de l’Irish Independent ont révélé que, lors d’un voyage au Japon et à Singapour, le premier ministre irlandais Taoiseach Micheál Martin a déclaré qu’il n’y aura pas de moratoire sur les datacenters en Irlande. Et cela malgré certaines oppositions politiques. « Il ne peut y avoir de moratoire sur eux. Dans un monde numérique, les datacenters font désormais partie du package« , a-t-il déclaré.

Il a cependant indiqué les nouvelles installations devront se soumettre à des contraintes, en particulier d’être en capacité de produire sur place une partie de leur propre énergie. Il rejoint en cela le régulateur irlandais de l’électricité CRU, qui a également refusé d’imposer un moratoire.

Qu’en est-il dans la réalité ? D’un côté, il y a un moratoire de facto, à Dublin, imposé par Eirgrid, qui n’acceptera pas de nouveau projet de datacenter avant 2028. Mais dans le même temps les autorités irlandaises sont soumises aux contrats passés avec les géants du cloud qui ont profité des avantages fiscaux accordés par l’état irlandais pour leurs implantations.

L’Irlande ne peut se passer des datacenters et des investissements des Gafam. Alors tout en indiquant qu’il n’y aura pas moratoire, prudent Taoiseach Micheál Martin a indiqué qu’il ne pourrait plus se construire des datacenters sur le même rythme, et que ces derniers devront soutenir la production d’énergie. Une position qui devrait se confirmer d’ici quelques semaines par la mise en place d’une nouvelle politique…

Author: Yves Grandmontagne

Rédacteur en chef de Datacenter Magazine - Co-fondateur de Human, Business & Technology SCOP SAS (éditeur de DCmag) - Journaliste, conférencier et analyste