La consommation quotidienne de 10 millions de litres d’eau dans la ligne de mire des opposants au datacenter de Google au Luxembourg

Le méga-projet de datacenter de Google à Bissen, dans le canton de Mersch au Luxembourg, a déjà fort à faire avec sa consommation énergétique, considérée comme démesurée pour le Grand-Duché. Ses opposants rebondissent désormais sur sa consommation potentiel d’eau afin de l’enterrer.

  • Google a acquis un terrain de 30 ha à Bissen, au Luxembourg, avec le projet de construire un datacenter de 1 million m² sur 4 étages. Un projet à environ 1 milliard d’euros.
  • L’opposition au projet, en particulier les mouvements écologiques, se focalisait sur la consommation énergétique du projet, évaluée à 7% de la consommation nationale d’électricité du Grand-Duché au démarrage du projet, puis à 12% à terme.
  • Après les révélations sur les excès de consommation d’eau des datacenters de Microsoft en Hollande (dévoilées en France par DCmag, lire ici), l’opposition au projet de Google au Luxembourg rebondit en se focalisant aujourd’hui sur l’eau.
  • Le refroidissement du futur datacenter de Google à Bissen consommerait quotidiennement 10 millions de litres d’eau. Soit près de 8% de l’eau potable du Luxembourg.

Après la consommation d’énergie, la consommation d’eau par les datacenters devient un sujet éminemment politique, et un thème d’opposition à leur implantation.

Share: