Le gouvernement Irlandais reporte la construction de son datacenter

Entre moratoire et hausse des coûts, le projet de datacenter gouvernemental porté par l’Office of Public Works irlandais, programmé en 2018, ne verra pas le jour avant 2025.

A l’origine était un projet de datacenter du gouvernement irlandais, approuvé en 2018. D’un budget de 30 millions d’euro et d’une surface de 8 300 m², le datacenter doit être construit sous l’impulsion de l’Office of Public Works sur le campus du Backweston Laboratory à Celbridge, qui dépend du ministère irlandais de l’agriculture, de l’alimentation et de la pèche.

La construction était projetée sur 18 mois, donc jusqu’en 2020. Mais entre-temps le Covid, puis le moratoire de fait sur la construction de nouveaux datacenters – même si le premier ministre irlandais a affirmé qu’il n’y a pas de moratoire, lire « Il n’y aura pas de moratoire sur les datacenters en Irlande, mais… » – sont venus mettre leurs grains de sel.

Du coup, aucun entrepreneur n’a été contacté, et le projet reste en attente

Le projet de datacenter gouvernemental est donc maintenu par l’Irlande, mais il est reporté à 2025. Et il faudra affronter la crise et la hausse des coûts. Le gouvernement irlandais y a pallié, l’enveloppe budgétaire du projet a été rallongée de 10 millions d’euros, le prix de 4 années d’attente. Il en coûtera donc 40 millions d’euros aux contribuables irlandais.

Share: