Un datacenter de Google : en Wallonie, probablement, au Luxembourg, peut-être pas

C’est le feuilleton à suivre au Benelux : où Google va-t-il implanter son/ses prochain(s) datacenter(s) ?

Avec l’explosion du cloud, ses géants sont confrontés à la nécessité de déployer leurs infrastructures afin de d’héberger les services et de stocker les données. Et l’Europe du nord est une terre d’accueil pour leurs projet hyperscale. Google avance ses pions…

  • Le Luxembourg semblait en bonne place dans la course à l’accueil d’un futur datacenter de Google. Nous l’avons évoqué ici : « Google va construire son datacenter au Luxembourg« . Mais le gouvernement luxembourgeois s’est peut-être montré trop optimiste. Depuis la publication de notre article, les choses n’ont pas bougé, et surtout Google n’a pas montré signe de vie sur ce projet.

Les politiques luxembourgeois s’affrontent sur ce sujet, que l’opposition déclare mort, ce qui semble prématuré pour le bourgmestre de Bissen, où il serait implanté. Et Google n’a pas poursuivi l’étude de l’impact environnemental, indispensable pour son implantation…

  • Depuis, le mouvement de balancier a franchi la frontière belge, pour s’arrêter en Wallonie, à Ecaussinnes, près de La Louvière, en province de Hainaut, où le géant américain a acquis 36 hectares de terrain pour potentiellement construire un nouveau datacenter.
  • L’annonce a été faite par Google en présence du Premier ministre Alexander De Croo. Il faudra cependant attendre pour la suite, l’acquisition a pour objectif de garder les options ouvertes pour étendre la présence de Google en Belgique.

Rappelons que Google est présent en Belgique depuis 15 ans, avec son datacenter de Saint-Ghislain (image d’entête), près de Mons, depuis 2009. Et qu’il a annoncé l’an dernier avoir acquis un terrain à Farciennes, près de Charleroi, pour un autre éventuel futur datacenter. Faisons les comptes, cela ferait trois datacenters Google en Belgique, soit la couverture d’une région Google Cloud.

Share: